La biorésonance et l’infertilité

La biorésonance et l’infertilité

La fertilité est l’un des sujets les plus complexes à aborder lorsqu’il s’agit de la santé humaine. Même si les scientifiques ont déjà réalisé un certain nombre de grandes avancées dans la compréhension du fonctionnement exact de la fertilité, il semble que l’on manque encore de précisions sur les raisons pour lesquelles certaines personnes éprouvent plus de difficultés à se reproduire. L’infertilité peut toucher aussi bien les hommes que les femmes et peut avoir un impact terrible sur la vie d’un couple lorsqu’il décide de fonder une famille. Un rapport affirme que jusqu’à 10 % des femmes adultes souffrent de symptômes associés à l’infertilité.

Comment diagnostiquer l’infertilité

Le diagnostic de l’infertilité chez un individu humain, homme ou femme, est assez complexe. La toute première mesure à prendre pour établir un diagnostic précis est d’identifier la cause de la stérilité du patient concerné. Il existe un certain nombre de facteurs différents qui peuvent provoquer une interférence avec la fertilité, et chacun d’entre eux doit donc être exploré par le médecin qui observe le patient.

Chez les hommes, l’analyse du sperme est souvent l’un des premiers tests. Lorsqu’une femme est suspectée d’être infertile, les tests permettant d’identifier la cause possible peuvent inclure un test d’ovulation, une hystérosalpingographie, un test de réserve ovarienne, un test hormonal et certains tests d’imagerie.

Traitements pharmaceutiques et médicaux de l’infertilité

L’approche initiale du traitement visant à améliorer la fertilité d’un patient considéré comme infertile consisterait à cibler la cause identifiée lors du diagnostic de la maladie. Comme il existe un grand nombre de causes différentes, allant des obstructions physiques aux problèmes hormonaux, le plan de traitement diffère généralement d’un patient à l’autre.

Dans de nombreux cas, le médecin qui supervise un patient recommandera des changements initiaux de style de vie. Il peut s’agir de mettre en place un programme d’exercice physique dans la routine quotidienne, de limiter l’exposition aux cigarettes, à l’alcool et aux drogues, et aussi de réduire la prise de certains médicaments qui peuvent interférer avec la fertilité. Des recommandations supplémentaires en matière d’alimentation peuvent également être fournies pour aider à stimuler la fertilité.

Certains médicaments pharmaceutiques peuvent être administrés aux hommes qui ont un faible nombre de spermatozoïdes ou lorsque la qualité générale de leur sperme est faible. Cette option n’est pas toujours couronnée de succès, mais elle a aidé certains hommes à concevoir avec succès. Lorsqu’un homme est incapable d’éjaculer, on peut également prélever du sperme sur son corps et féconder la femme à l’aide de diverses techniques.

Chez les femmes, les médicaments de fertilité sont souvent utilisés pour stimuler l’ovulation. Cela a permis à certaines femmes de mener à bien leur grossesse, mais ce n’est pas toujours la meilleure option, car l’utilisation de ces médicaments comporte certains risques. Dans de nombreux cas, l’utilisation de l’insémination intra-utérine peut être une bonne option lorsque la femme est incapable de tomber enceinte, même après avoir essayé continuellement. En outre, lorsqu’une obstruction ou un problème physique provoque l’infertilité d’une femme, il peut également lui être conseillé de subir une intervention chirurgicale afin de corriger ce problème et éventuellement de rétablir sa fertilité.

Comprendre le rôle de la biorésonance

La thérapie par biorésonance est de plus en plus largement acceptée dans le monde entier comme une option permettant de réequilibrer les symptômes de nombreuses affections. Bien que ces appareils n’offrent pas de “remède miracle” aux personnes jugées stériles, l’utilisation d’un appareil de biorésonance  pour un scanner corporel complet peut être utile pour déterminer ce qui peut interférer avec la fertilité d’un patient affecté. Au lieu de fournir un diagnostic comme avec les tests médicaux, l’utilisation d’un appareil de biorésonance fournira une vue d’ensemble des zones du corps du patient qui peuvent émettre des signaux considérés comme anormaux – ceux-ci peuvent provenir de sites d’infection ou d’autres problèmes éventuels. Des données supplémentaires peuvent aider le patient à comprendre si ces problèmes peuvent être à l’origine d’une baisse de la fertilité et peuvent également être utiles pour fournir des techniques adéquates de correction de ces ondes électroniques “anormales” présentes dans le corps du patient.

Conclusion

L’infertilité peut sembler être un désastre pour un couple qui tente d’avoir son propre enfant, mais de nombreux traitements ont donné des résultats prometteurs lorsqu’il s’agit d’améliorer la fertilité des hommes et des femmes. La thérapie par biorésonance peut être un outil utile dans le diagnostic initial de l’infertilité, permettant de mieux comprendre pourquoi ce problème peut être présent en premier lieu. Bien que des recherches supplémentaires soient encore nécessaires.

Séances de biorésonance : http://www.latherapiedufutur.com

traduction : https://bioresonance.com/

N’écartez pas l’avis de votre médecin traitant. Les méthodes proposées sont complémentaires avec un traitement en cours. Seul votre médecin peut établir un diagnostic et modifier vos traitements.

Partager cette publication