La biorésonance et l’eau

La biorésonance et l’eau

Une prémisse : l’eau présente dans les organismes vivants est différente de celle qui coule dans les rivières ou remplit les océans, elle a une propriété de plus. Quelle est la différence ? Toutes les molécules d’eau d’un organisme sont “en phase”, elles partagent le même contenu informatif : on peut même dire que les électrons des atomes qui composent l’eau ont la même fréquence. Ils développent donc un signal électromagnétique spécifique, qui est mesurable aujourd’hui. Ce qui est extraordinaire, c’est que cet état de cohérence contrôle toutes les réactions biochimiques qui ont lieu dans nos cellules. Elle rend la vie possible.

Emilio Del Giudice et son groupe, pour mieux comprendre en quoi consiste l’état cohérent de la matière, utilisent une métaphore : “Pensons à un orchestre. Il y a beaucoup de musiciens, chacun avec son propre instrument. Cependant, pour jouer de la musique, il est nécessaire d’avoir un chef d’orchestre qui coordonne l’émission des sons. Sans cette direction, nous n’aurions pas de musique mais seulement du bruit.

Mais revenons à la mémoire. L’eau cohérente peut transmettre des signaux au monde extérieur et aussi les recevoir. L’eau conserve la mémoire de ce avec quoi elle est entrée en contact. L’eau peut être utilisée pour transférer les informations thérapeutiques aux êtres vivants.

Cette idée a été confirmée l’expérience signée par Del Giudice, Montagnier et l’équipe “Memory Water”, a déjà été incluse dans les pages d’un ouvrage fondamental pour les études sur la mémoire, le “Routledge International Handbook of Memory Studies”.

Il est clair que nous sommes confrontés à un changement radical de paradigme dans le domaine de la biologie : l’eau, selon cette recherche, n’est pas seulement un milieu ou un solvant qui accueille la biochimie organique, mais devient le “conducteur” de la vie elle-même.

La mémoire quantique de l’eau peut expliquer, par exemple, pourquoi, contrairement à ce que disent les sceptiques, les remèdes homéopathiques ou les fleurs de Bach fonctionnent vraiment. Ces remèdes sont capables d’informer les cellules, en libérant des signaux électromagnétiques et en exerçant ainsi leur action curative.

Il est évident que nous n’en sommes qu’au début de l’exploration. Toutefois, à l’avenir, nous pouvons déjà entrevoir des champs d’application d’un intérêt considérable du point de vue clinique ou préventif. Il ne s’agira plus de donner des médicaments mais de l’eau “cohérente”, c’est-à-dire des informations stratégiques aux cellules malades.

L’utilisation de l’eau dans le domaine de la biorésonance :

La biorésonance permet d’envoyer des fréquences et d’informer l’eau.

Au cours de la séance, l’eau peut être informé avec les informations dont vous avez besoin pour votre rééquilibrage énergétique. Il vous suffit ensuite de consommer cette eau régulièrement , pour recevoir l’information de rééquilibrage chaque jours.

Lors de votre consultation , vous pouvez venir directement avec votre bouteille en verre.

Si la consultation se déroule à distance, vous pouvez demander au praticien de vous envoyer la bouteille informé après la séance.

 

N’écartez pas l’avis de votre médecin traitant. Les méthodes proposées sont complémentaires avec un traitement en cours. Seul votre médecin peut établir un diagnostic et modifier vos traitements.

Partager cette publication